Images de la réalité au TIBET !

Créé par le 27 avr 2011 | Dans : Mes coups de coeur !

http://www.tibet.fr/site/index.php?itemid=13965

Grandes écoles : l’Élysée organise un concours parallèle réservé aux juifs pratiquants

Créé par le 13 avr 2011 | Dans : Politique

Des établissements prestigieux ont été sommés d’adapter leurs épreuves écrites prévues en pleine Pâque juive.

Selon le site Mediapart, l’Élysée a demandé à ce que des épreuves parallèles aux concours de certaines grandes écoles soient organisées à destination de candidats juifs pratiquants. En effet, les dates du concours commun Mines-Ponts, mais aussi de ceux de certaines écoles de commerce ou encore de l’ENS Cachan, se déroulent au moment de la Pâque juive, la semaine prochaine. L’organisation proposée par le Château est particulièrement abracadabrantesque : les candidats concernés devant rester confinés toute la journée du 20 avril au moment officiel de l’épreuve jusque dans la nuit où ils pourraient à leur tour composer. Rebelote le 26 avril. Le scénario est tordu. La publicité de ce concours réservé aux juifs pratiquants étant inenvisageable, on se demande bien comment les personnes intéressées auraient pu être averties, sauf par les autorités religieuses.

rabbin

La semaine dernière, une source dans le milieu des grandes écoles avait alerté Le Point.fr de pressions qu’elle subissait pour organiser une telle session d’épreuves. Contrairement à ce qu’affirme Mediapart, la demande émanait bien de la communauté juive. Le rabbin Haïm Korsia, aumônier général de l’armée de l’air et proche de Nicolas Sarkozy, a utilisé son entregent pour faire avancer sa cause. Nous l’avions eu au téléphone la semaine passée, mais il avait nié le rôle de l’Élysée en la matière, se contentant de reconnaître avoir demandé un changement de date qu’on lui aurait refusé. « C’est le prix à payer pour sa foi », avait-il conclu. Sollicités aussi par Le Point.fr, les organisateurs du concours Mines-Ponts, la direction de Supélec, comme celle de l’école d’ingénieurs ENSTA avaient soit refusé de répondre aux questions, soit nié les interventions élyséennes.

D’après Mediapart, c’est un haut fonctionnaire du ministère de l’Enseignement supérieur, choqué du procédé, qui a révélé l’intervention de la Présidence de la République.

Laïcité: le maire « décale » les oeufs de Pâques. Peppone reviens ! Ils sont devenus fous !

Créé par le 12 avr 2011 | Dans : Mes coups de coeur !

Les chasseurs de curé et de tradition poussent au printemps. A Carrières-sous-Poissy, le maire communiste a décidé de décaler la traditionnelle chasse aux œufs municipale pour éviter qu’elle soit associée avec Pâques, une tradition chrétienne. Selon le Maire, c’était un moyen de ne pas exclure de cette activité enfantine ceux de confession non catholique. D’après lui, de toutes façons, les enfants ne vont pas à la chasse au œufs pour des motifs religieux.C’est bien là le signe d’un extrémiste non seulement érigé contre les traditions religieuses mais aussi contre les traditions culturelles, qui plus est, pourrait-on dire, contre les catholiques, puisque ce « décalage » de la date de la chasse aux œufs la déplace… en plein Carême. On peut aussi se demander pourquoi ne pas laisser cette chasse aux alentours de Pâques si ce n’était pas, selon les dires du maire, pour des motifs religieux que les enfants apprécient toujours aller à la chasse aux œufs ? Et puis, c’est vrai, la prochaine fois, décalons Noël à la fin juin : il fait plus chaud et ce serait sympa de remplacer la dinde par un grand barbecue.

Prochaine étape pour le maire de cette commune : ne pas distribuer de poisson à la cantine le vendredi. Ce n’est malheureusement pas de l’ironie. Par contre, on attend aussi, du coup, qu’il supprime à ses employés municipaux, la grâce du lundi férié de Pâques et de la Pentecôte. Qu’il nous décale le Mardi Gras le Vendredi Saint !

On avait déjà transformé une Église catholique en supermarché tout en écrivant que Nolwenn Leroy, parce qu’elle chantait en Breton, encourage la montée du Front national. C’est quoi la prochaine fois ? On désinstalle Notre-Dame de Paris parce que ça fait trop « catho » ? Et je propose aussi d’interdire tous les voyages de classe à Rome : nos chers petits élèves risquent d’y croiser la Basilique Saint-Pierre de Rome.

Pourquoi exiger un référendum ?

Créé par le 11 avr 2011 | Dans : Politique

- La loi votée par la majorité présidentielle est illégitime :

  • Elle est socialement injuste et dangereuse pour chacun comme pour l’ensemble de notre société. Elle a pour but de restreindre la dépense sociale afin de satisfaire les exigences des marchés financiers. Il s’agit de faire payer la crise aux salariés plutôt qu’à ses responsables. C’est la poursuite de la démolition du système de retraite par répartition, basé sur la solidarité, pour faire la place à un système où chacun est livré à lui-même et pour ouvrir un juteux marché de retraites par capitalisation aux assurances, avec le risque de perdre tout ou partie de sa retraite à l’occasion d’une crise financière ou de la faillite d’un fonds de pension, comme cela s’est produit aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne.
  • D’autres moyens de financer les retraites existent dont on veut nous empêcher de discuter, parce que cela remettrait en cause les intérêts des commanditaires de l’actuelle réforme (Medef, spéculateurs, compagnies d’assurances, grandes fortunes…)
  • En même temps qu’il a entravé le débat parlementaire, le pouvoir a méprisé le mouvement social : il a imposé sa réforme malgré l’opposition de toutes les organisations syndicales et des millions de manifestant-e-s qui sont descendus dans la rue à de nombreuses reprises, malgré les grèves et contre le très large soutien populaire apporté à cette mobilisation.
  • Une grande majorité de la population exprime son refus de cette réforme (environ 70 % de la population, comme en attestent de nombreux sondages).
  • Avant d’être élu, Sarkozy avait explicitement exclu de toucher au droit à la retraite à 60 ans, et a lui-même rappelé, après son élection, qu’il n’avait pas de mandat pour le faire.
  • La démocratie ce n’est pas de gouverner contre le peuple, c’est de respecter la souveraineté populaire. C’est aux citoyens qu’il revient de décider des grands choix de société.

- L’avenir des retraites constitue un choix de société ; en parler, c’est aborder les questions des solidarités intergénérationnelles, de la répartition et de l’usage des richesses produites, du temps de travail, du choix entre solidarité et mise en concurrence de tous et de toutes.

- La campagne référendaire permettra le débat public dont les citoyens et les citoyennes ont été et sont toujours privés. Elle rend possible l’appropriation par toutes et tous des enjeux.

- Soutenir par millions l’exigence d’un référendum, c’est faire d’une pierre deux coups : continuer à contester une réforme de régression sociale et promouvoir la démocratie. C’est associer le mouvement social et le combat citoyen.

Un référendum est possible

- La constitution permet d’organiser un référendum au sujet des retraites. Depuis la révision constitutionnelle du 4 août 1995, un référendum est possible sur « des réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation », ce qui est bien le cas des retraites.

- Le Président de la République a le pouvoir d’organiser un tel référendum en vertu de l’article 11 de la constitution.

- Il s’agit d’exiger que N. Sarkozy soumette la loi à référendum.

- Contrairement à ce que l’on peut lire ici ou là, il ne s’agit pas, dans l’immédiat, de demander un référendum d’initiative populaire. En effet, si la Constitution le permet désormais, sa mise en œuvre nécessite le vote d’une loi organique qui n’a pas encore été soumise au Parlement. Si une proposition de loi sur ce sujet va être prochainement discutée par l’Assemblée nationale, conformément à la Constitution, un tel référendum ne pourra avoir pour objet la mise en cause d’une disposition législative promulguée depuis moins d’un an.

Il n’est pas trop tard

- Il n’y a pas de loi irréversible. A tout moment, une loi peut être abrogée ou modifiée.

- Il ne tient qu’à chacun d’entre nous de continuer la mobilisation contre la réforme des retraites, autrement et dans la durée.

- Les citoyens ont déjà obtenu l’abrogation d’une disposition législative déjà votée mais contestée : le CPE (contrat première embauche), en 2006, le CIP (contrat d’insertion professionnelle), en 1994.

Il n’y a pas que la réforme des retraites

- C’est vrai. Les mobilisations ne s’opposent pas. La question des retraites a catalysé tout un ensemble de revendications et de colères qui se sont exprimées pendant les manifestations et les grèves, et qui ne sont pas oubliées.

- Poursuivre la mobilisation unitaire des derniers mois, sous toutes ses formes, c’est contribuer à la construction d’un rapport de force et préparer d’autres mobilisations.

- Exiger un référendum sur les retraites c’est mettre en difficulté le pouvoir sur le contenu plus général de sa politique et sur sa manière de l’imposer contre la volonté du peuple.

Comment participer à la campagne pour le référendum ?

- En signant l’appel initié par l’hebdomadaire Politis sur le site www.referendumretraites.fr

- En faisant signer ses amis, ses collègues, ses voisins…

- En diffusant largement ce message

- En faisant connaître l’appel et l’adresse du site par courriel, sur les réseaux sociaux, sur des sites, des blogs, des forums…

- En organisant la collecte de signatures dans son quartier, son entreprise, sur les marchés… Des documents pour collecter les signatures et les faire remonter sont à disposition. Téléchargez dans la partie « outils » du site :

http://www.referendumretraites.org/

Entretien de Jean-Pierre Chevènement au Parisien, dimanche 10 avril 2011.

Créé par le 10 avr 2011 | Dans : Politique

Le Parisien: Le PS a adopté hier son programme pour 2012. Comment le jugez vous?
Jean-Pierre Chevènement.
Le PS reprend souvent des propositions anciennes. Les emplois jeunes ont été une très bonne idée en leur temps et cela le reste pour l’avenir. D’autres me convainquent beaucoup moins comme l’allocation d’autonomie car je demeure hostile à toute forme d’assistanat. Je doute de la faisabilité d’ensemble de ce projet. Si le PS veut réduire la dette publique dès 2014, comme il en a exprimé le souhait, il devra suivre la même politique de rigueur budgétaire que celle de Nicolas Sarkozy, et oublier ses promesses de recrutement de policiers, de gendarmes, d’enseignants…

Vous craignez une orientation qui ne se distingue pas assez de celle de Nicolas Sarkozy ?
La seule variable est fiscale. Certes, la fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG va donner naissance à un nouvel impôt, plus progressif, qui va conduire à un alourdissement de la pression fiscale pour les plus favorisés. Mais la réponse d’ensemble du PS n’est pas à la hauteur. La dette va s’accroitre si le PS ne prend pas la seule décision possible : agir sur l’euro dont il faut changer les règles. La grosse lacune de ce programme, c’est qu’il ne parle absolument pas de la monnaie unique dont le niveau surévalué écrase notre compétitivité et plombe notre croissance. Au moins Ségolène Royal, en 2007, promettait de réformer les missions de la Banque centrale européenne pour ajouter à la lutte contre l’inflation le souci de la croissance et de l’emploi. Là, disparu ! Je regrette cet impensé. La Banque Centrale relève stupidement ses taux. Le PS reste prisonnier du logiciel néo-libéral. Je ne vois aucune remise en cause alors que les socialistes, et la droite depuis 25 ans, nous ont enfoncés dans l’ornière. A eux maintenant de nous en sortir !


Êtes-vous d’accord avec Martine Aubry qui se dit favorable à la sortie du nucléaire?
Non. On ne peut pas préconiser cette orientation. D’ailleurs le programme socialiste a nuancé fortement en parlant de sortir du « tout nucléaire ». Au Japon, l’exploitant de la centrale n’a pas su prendre les précautions nécessaires en particulier contre un éventuel tsunami de grande ampleur. Qu’est ce que nous proposent ceux qui veulent sortir du nucléaire? Le gaz de schiste extrêmement polluant qui rend grise l’eau qui sort des robinets? Le charbon qui a fait des milliers de morts et rejette du CO2 dans l’atmosphère ? Le pétrole ou le gaz en voie d’épuisement? L’éolien ou le solaire extrêmement onéreux (entre deux et dix fois plus que le kwh nucléaire) ? J’invite chacun à faire preuve d’esprit de responsabilité. La gauche ne doit pas avoir vis-à-vis de la technologie et du progrès une réaction de rejet. Ce serait rompre avec l’héritage des Lumières. Revenir à l’obscurantisme.

Au final, la gauche dans son ensemble peut-elle se rassembler sur la base de ce programme?
Non par sur cette base ! Car il laisse de côté le grand choix fondamental, celui de faire l’Europe autrement qu’à travers un marché offert et une monnaie surévaluée. A gauche du PS, il y a une sensibilité puissante qui, soit votera autrement, soit ira vers l’abstention si les choses en restent là. En 2007, le MRC a tissé une alliance avec Ségolène Royal mais sur la base d’un infléchissement de la position traditionnelle des socialistes sur l’Europe. Je ne retrouve pas trace aujourd’hui de cet infléchissement.

La candidature de Nicolas Hulot à la présidentielle a t-elle un sens ?
La vie politique est le lieu de toutes les manipulations. Bien évidemment l’élection présidentielle sera l’occasion de beaucoup de coups fourrés. Qu’est ce que Nicolas Hulot vient faire là-dedans? J’apprécie Ushuaia et il a plutôt une bonne tête, mais quelle perspective propose-t-il au pays? Nicolas Hulot est au mieux un ovni.

Jean-Louis Borloo se lance dans la présidentielle. Un 21 avril à l’envers est-il possible en 2012?
Tout à fait ! Ce risque pèse sur l’UMP. C’est le signe d’une démocratie malade et qui ne fonctionne plus, puisqu’au 2ème tour il n’y a plus de vrais débats. Le candidat du FN, qui est tout le contraire d’un candidat de rassemblement républicain, devrait être éliminé d’office.

Les récentes déclarations de Claude Guéant sur les musulmans vous ont-elles choqué?
J’appréciais énormément Claude Guéant comme préfet. Mais ce n’est pas la même chose d’être un très grand haut-fonctionnaire et un ministre dont la parole est immédiatement soumise à la critique. Moi-même, je n’ai pas échappé à la tempête lorsque j’ai parlé de «sauvageons» pour parler du manque d’éducation de certains délinquants très jeunes. M. Guéant est en service commandé. Il a eu, selon moi, quelques paroles malheureuses. Quand il a parlé de «croisade» je ne crois pas que Claude Guéant se prenait pour Godefroy de Bouillon ! Mais il y a des mots qu’il faut savoir éviter. Et que le nombre de musulmans augmente ou pas, on s’en fout. Ce n’est pas l’affaire de la République. L’adhésion à tel ou tel culte relève de la liberté de pensée. L’essentiel est qu’ils respectent la loi républicaine.

Dominique Strauss-Kahn peut-il être le candidat de la gauche en 2012?
Dominique Strauss-Kahn est un homme intelligent, avec beaucoup de facilité. Mais je ne vois pas comment il pourrait mener en France une politique très différente de celle qu’il impulse à la tête du FMI. J’attends plutôt de Martine Aubry qu’elle mette de la cohérence dans le discours du PS et qu’elle ne fasse pas l’impasse sur le problème de l’euro, ou sur la gestion de la dette en créant par exemple un mécanisme de « dette perpétuelle ». J’observe pour l’heure que la direction du PS manque d’imagination. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour éviter le pire : que le déclassement progressif des jeunes générations depuis trente ans sur l’autel de la rente financière, aboutisse à celui de la France tout entière.

Nicolas Sarkozy a t-il eu raison d’engager cette semaine les forces françaises en Côte d’Ivoire pour déloger Laurent Gbagbo?
Tous les pays ont reconnu la victoire d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle du 28 novembre 2010. Il est dommage que Laurent Gbagbo qui garde une certaine représentativité ait choisi la fuite en avant. L’ONU s’est tournée vers la France pour éviter l’utilisation par Gbagbo d’armes lourdes. Il fallait éviter le risque d’un carnage. Le fait que quelques hélicoptères français sont intervenus, dans le cadre d’une résolution de l’ONU (n° 1975), n’est donc pas critiquable. Mais cette intervention doit rester ponctuelle et conforme au droit international tel que le fixe le Conseil de Sécurité de l’ONU. La France ne doit surtout pas se laisser happer par les affrontements entre Ivoiriens et, au contraire, tout faire pour favoriser leur réconciliation.

SOIREE DEBAT – CINEMA LE FRANCE (St Etienne)

Créé par le 30 mar 2011 | Dans : Mes coups de coeur !

Dimanche 17 avril à 18h

Qui a envie d’être aimé ?

Film français de Anne Giafferi 2011 – 1h29 – VF Avec Eric Caravaca, Benjamin Biolay, Valérie Bonneton…

Antoine, 40 ans, marié, deux enfants, brillant avocat, semble avoir réussi sa vie ! Mais un jour, il fait une rencontre irrationnelle, bouleversante… celle de Dieu. Il ne s »y attendait pas. Mais pas du tout ! Sa femme non plus… Un film subtil, savoureux et plein d’humour, qui parvient sans aucun prosélytisme à décrire par touches impressionnistes le parcours d’un homme vers la foi, et à émouvoir même ceux qui ne l’ont pas.

Ce film est une oeuvre forte qui ouvre, si on le souhaite, de nouvelles portes sur la religion. Un magnifique film à voir en ces temps où les religions font souvent preuve d’intolérance.

SÉANCE SUIVIE D’UNE DISCUSSION EN PRÉSENCE

DE LOUIS TRONCHON (prêtre) & JEAN-CLAUDE DUVERGER (Président de RCF)

http://www.dailymotion.com/video/xgi7dc_qui-a-envie-d-etre-aime-y-bande-annonce_shortfilms

Aux amateurs de thé !!

Créé par le 30 mar 2011 | Dans : Mes coups de coeur !

La société qui fabrique les thés et tisanes « LIPTON » et « L’éléphant » ferme son usine en France (Aubagne) pour l’installer en Roumanie

Elle s’oppose à une reprise par les salariés, elle vire tous les travailleurs uniquement pour augmenter ses bénéfices. L’usine était parfaitement rentable, mais les actionnaires veulent gagner plus d’argent en délocalisant.
  
OK !!! Mais soyons logiques, et boycottons leurs produits ; qu’ils aillent chercher des clients en Roumanie  !!! BOYCOTT !!!

Faites suivre ce message si vous adhérez à son contenu et agissez en conséquence !!! Indignez vous !!! Merci. 
 
ET SURTOUT FAIRE SUIVRE CETTE INFO AUPRES DES AMATEURS DE THE SI VOUS ÊTES D’ ACCORD !

Cantonales 2011 à RIVE DE GIER

Créé par le 28 mar 2011 | Dans : Politique

CANTON N° 15 : RIVE-DE-GIER

Résultats du 2nd tour Dimanche 27 mars 2011

  • DVD-M. Jean-Claude CHARVIN65,51 % – 4 446 voix
  • FN-M. Robert HEYRAUD34,49 % – 2 341 voix

  • Inscrits : 17 452
  • Votants : 7 616 – 43,64 %
  • Abstentions : 9 836 – 56,36 %
  • Exprimés : 6 787 – 38,89 % des inscrits – 89,12 % des votants
  • Blancs ou nuls : 829 – 4,75 % des inscrits – 10,88 % des votants

Résultats du 1er tour Dimanche 20 mars 2011

  • DVD-M. Jean-Claude CHARVIN30,73 % – 2 230 voix
  • FN-M. Robert HEYRAUD23,18 % – 1 682 voix
  • COM-M. Jean POINT18,34 % – 1 331 voix
  • SOC-M. Martial FAUCHET16,45 % – 1 194 voix
  • VEC-M. Jacques MINNAERT10,14 % – 736 voix
  • DVD-M. Christian NICOROSI1,16 % – 84 voix

  • Inscrits : 17 452
  • Votants : 7 371 – 42,24 %
  • Abstentions : 10 081 – 57,76 %
  • Exprimés : 7 257 – 41,58 % des inscrits – 98,45 % des votants
  • Blancs ou nuls : 114 – 0,65 % des inscrits – 1,55 % des votants

Une droite sans honneur !

Créé par le 27 mar 2011 | Dans : Politique

Les propos tenus par Jean Claude Charvin dans le progrès du vendredi 25 mars à propos des consignes de vote face au FN sont révélatrices de ses difficultés politiques et de son  « sens » de l’éthique.

Bien que présent au second tour de l’élection cantonale, le candidat de la droite sait qu’il est en difficulté dans la ville dont il est le maire. Il est le seul candidat dont le score du 1er tour est en baisse de – 2,6% ( 2004 : 35,13% ; 2011 : 32,50%).

- Dans Rive de Gier, la gauche que je représente arrive en tête dans 3 bureaux de vote et n’est séparé de lui dans un 4 ème bureau que de 2 voix.

- Jean Claude Charvin ne recueille que 38 voix et arrive en 4 ème position au bureau de vote du grand pont, quartier qui fait l’objet d’une rénovation d’ampleur ou quelques 48 millions d’euros sont investis et qui est le seul projet d’ampleur porté par le maire sur ce mandat.

- Surtout, le total des trois candidats de la gauche et de l’écologie représentent un total de 45, 48% en hausse de + 3,01% (Jean POINT 26,65% ; 24,16% en 2004 ; PS 13,26% ; 12,88% en 2004 ; Les Verts 5,57% ; 5,43% en 2004). 45,48%, c’est plus que 32,50%, n’est-ce-pas ?

Dès lors, le candidat de droite, assuré face au candidat d’extrême droite de bénéficier du report républicain de nombreux suffrages, comme je n’hésite pas à y appeler, pense à l’élection d’après. Ce qui lui vaut d’être élu aux municipales en 2008 et d’être en passe de garder son mandat de Conseiller général en 2011, c’est la division de la gauche. On comprend mieux pourquoi il cherche à entretenir cette division avec la déclaration suivante que je dois vous livrer pour votre compréhension.

Le Progrès demande à JC Charvin quelle consigne il aurait donné s’il avait été relégué en 3 ème position et aurait du se positionner entre le Fn et la gauche pour ce deuxième tour des cantonales : « J’aurais appelé à voter contre le FN ». « Enfin si ça avait été le PS avec Martial Fauchet. En revanche si ça avait été le PCF avec Jean Point j’aurais été plus partagé…Car pour moi, le PCF est aussi dans un sens un parti extrémiste.»

Ces scandaleux propos déshonorent l’élu qui les tient.

Mettre un signe d égalité entre l’extrême droite et un parti démocratique qui a vaillamment lutté dans la résistance contre Vichy et l’occupant nazi, c’est perdre sa morale. Oui le PCF est un rempart efficace contre l’obscurantisme, un parti démocratique dont les statuts garantissent un débat ouvert, une formation politique qui a donné de grands ministres à la France, y compris dans un passé très récent. Je suis fier de partager cette histoire et ces valeurs humanistes et d’être soutenu par ses militants.

Mais l’essentiel n’est pas là.

Tout le monde à gauche est prévenu : dans les élections locales, poursuivre la voie de la division serait apporter un quitus aux propos de Jean Claude Charvin. Et cela appelle au contraire les acteurs de la gauche ripagérienne à construire l’unité. Je l’ai proposé une nouvelle fois, hier en marge du Conseil Municipal, aux élus de gauche.

Il faut hélas également appeler l’attention sur une autre facette de la déclaration de M Charvin. Elle est surtout dangereuse car elle est un véritable coup porté à la défense de la République dans ce second tour «  hors normes » de l’élection cantonale. Je rappelle que ma position est très nette : dimanche, il ne faut pas laisser d’espace au représentant de la haine et du racisme, au défenseur acharné du colonialisme, au candidat de l’extrême droite.

Jean Point

Quelle médecine voulez-vous ?

Créé par le 17 mar 2011 | Dans : Mes coups de coeur !

Si l’Europe était tout autre… je le défendrais ! Regardez… et signez !

http://www.defensemedecinenaturelle.eu/

1...34567...33

ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
les pensées doubles de Caleb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...